BIENVENUE
CLICs
NOS NOUVELLES
FORMATION
QUI SOMMES-NOUS?
ESPACE RESERVE
AUX GERANTS DE CLIC
INTRODUCTION
MARCHE CEREALIER
PRIX
APPUI AUX PAYSANS
COUTS
INTRANTS
 
 

INTRODUCTION AUX MODULES
Dans la plupart des pays il y avait tant de problèmes avec la commercialisation au niveau des offices et coopératives que les changements récents intervenus dans les systèmes de commer­cialisation sont probablement justifiés. Mais le changement peut être pénible et ces changements sont plus pénibles pour les agriculteurs. Il est, par conséquent, nécessaire pour les encadreurs agri-coles d'assister les cultivateurs en les conseillant sur les types de cultures à produire, comment et où vendre leurs céréales.

MODULE 1 : MARCHE CEREALIER MODULE 2 : LE PRIX

Les commerçants doivent avoir plusieurs places alternatives dans lesquelles ils pourront vendre les céréales qu'ils achètent avec les agriculteurs. Les commerçants de Koutiala payant les céréales, par exemple, doivent vendre ces céréales sur un marché de détail de la ville de Koutiala, soit aux détaillants ou directe­ment aux consommateurs.

Les prix de la plupart des produits répondent généralement à la fois, à la quantité fournie et la quantité demandée de ce produit. En théorie, quand les prix montent, il y aura une baisse de la quantité demandé et une hausse de la quantité offerte. A la longue, la quantité offerte à un prix particulier viendra à égaliser la quantité demandée.

MODULE 3 : APPUI AUX PAYSANS MODULE 4 : LES COUTS
Les paysans qui étaient habitués à livrer les céréales à l'office céréalier ou à l'opération de développement trouveront inévitablement des difficultés à s'adapter à la vente aux commerçants privés. Quel est le prix réaliste à demander ? Pourront-ils se regrouper avec d'autres paysans du village pour vendre leurs céréales ? Le premier coût affronté est celui du condition­nement si le paysan fournit les sacs, il serait donc justifié à ce qu'il s'attende à un prix plus élevé. Le coût le plus important est souvent celui du transport. Celui- ci sera compris par les paysans même s'ils ne peuvent pas toujours com­prendre que les coûts de transport soient plus qu'un simple voyage d'une place à une autre. Un ensemble d'éléments de coût moins évident sont ceux encourus lors de la manutention des sacs de céréales. Les sacs peuvent être chargés et déchargés plusieurs fois avant d'attendre l'a-cheteur final et tous ces frais doivent être payés.
MODULE 5 (non disponible) MODULE 6 : LES INTRANTS
Nous n'avons malheureusement pas pu obtenir ce module car il n'était pas disponible. Dans plusieurs pays, il y a habituellement de fortes fluctuations dans l'approvisionnement des intrants. Durant certaines années, les coopératives locales ou l'office commercial agricole connais­saient des pénuries d'engrais, et pendant d'autres années, ces structures disposaient de stocks d'en-grais supérieurs aux besoins des paysans. Au fur et à mesure qu'un système privé de distribution d'in-trants se développe, il est probable que les appro­visionnements deviennent plus stables.

 
The Community Learning and Information Center project is funded by the
U.S. Agency for International Development (USAID) through USAID/Mali and administered by
Afriklinks under the collaborative agreement #688-G-00-05-00111-00.