Le recyclage au naturel !

compostage.jpg (11448 octets)

Le compostage, c'est un moyen naturel de recycler. Le compostage décompose et transforme les matières organiques en humus, un produit qui ressemble à de la terre. Les résidus alimentaires, les feuilles, les résidus de jardinage, le papier, le bois, le fumier et les résidus agricoles sont d'excellentes matières organiques qui se prêtent bien au compostage.

Le compostage, c'est une méthode de recyclage importante, à la maison et au travail, là où l'on utilise les matières organiques et où l'on crée des résidus. Environ 50 pour cent des résidus peuvent être utilisés pour le compostage ! Le compostage, c'est non seulement un moyen rentable de réduire la quantité de résidus acheminés aux sites d'enfouissement, mais il produit également un excellent engrais qui peut améliorer la texture et la fertilité du sol.

Le compostage se fait par le biais de micro-organismes tels que les bactéries et les champignons qui décomposent les matières organiques. Il est important que les micro-organismes aient toujours une bonne provision de matières premières (des matières organiques), de l'eau et de l'oxygène pour que le compostage se fasse efficacement. Il faut également bien gérer la température de la matière compostée afin que le processus soit efficace.

Il est important de donner aux micro-organismes une "diète équilibrée". Bien que la plupart des résidus organiques fournissent aux micro-organismes tous les nutriments nécessaires à leur croissance, une certaine quantité de carbone ( C ) et d'azote ( N ) assure une meilleure "diète". La teneur en carbone est élevée dans le papier, les feuilles, pailles, les résidus de récolte et le bois tandis que le gazon coupé et les déchets de légumes sont riches en azote. Pour obtenir les meilleurs résultats, soit un compost de bonne qualité, la "recette" doit contenir le bon "mélange" d'ingrédients à base de carbone et d'azote.

Bien que le compostage soit un procédé naturel, il y a moyen de l'accélérer à l'aide de la technologie. Le système à adopter varie selon le type et la quantité de matières organiques. Le nombre d'installations de compostage domestique, centralisé et sur place augmente de jour en jour au Canada et dans les pays Européens et facilitent le recyclage des déchets organiques. Ces systèmes permettent à chacun d'entre nous de contribuer à la diversion des résidus et à la création d'un riche engrais.

Les systèmes :

charrette.jpg (24700 octets)Compostage domestique

Le compostage domestique consiste en l'installation et la gestion continue d'un composteur chez les particuliers en milieu urbain et une grande fosse en milieu rural. Un composteur domestique est un moyen facile de nous enseigner à gérer les résidus organiques que nous créons. Il est important d'y déposer le bon type et les quantités appropriées de matières organiques et de s'assurer que le processus se déroule normalement pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Le compostage réduit les frais de cueillette des ordures ménagères et crée un excellent engrais que vous pouvez utiliser pour le jardinage et même le vendre aux maraîchers.

Compostage sur place

Il s'agit de la gestion sur place des résidus organiques produits par un groupe de gens, comme les résidants d'un complexe d'habitations, d'un édifice à bureaux ou d'un hôpital. Le compostage sur place élimine les coûts du transport des matières organiques. Tout comme pour les autres types de compostage, la cueillette et l'approvisionnement efficaces et l'entretien du système sont des facteurs importants au bon fonctionnement du procédé.

Compostage centralisé

Le compostage centralisé consiste à la collecte des ordures vers des dépôts. Là on peut installer des grandes fosses dans lesquelles les déchets sont triés et les matières organiques sont mises dans ces fosses. Ces installations peuvent assurer le compostage de la plupart des matières organiques produites dans la municipalité. Les installations sont conçues en fonction des méthodes de cueillette, des exigences de traitement et de l'utilisation du produit fini. Le tri des résidus pour séparer les matières organiques des autres matières recyclables et la mise en œuvre d'un procédé d'exploitation efficace minimisent la contamination et assurent la production d'un compost de haute qualité.

Le produit fini

Lorsque le processus du compostage est terminé, quel que soit le système utilisé, le produit fini est un conditionneur de sol important. Riche en substances nutritives et en matières organiques, le compost fini peut aider à améliorer la texture et la fertilité du sol et donne un bon rendement pour les cultures.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le compostage, envoyez vos questions à : ccc@compost.org