Education au mali

Le Mali est un pays jeune si l'on s'en réfère à l'âge de la population, soit 45% d'adolescents de moins de 15 ans et 65% de moins de 25 ans. C'est dire à quel point l'éducation est un secteur important pour le Mali d'aujourd'hui.

C'est le programme Décennal de Développement de l'Education (PRODEC) qui a la charge de "re-fondation" du système éducatif au Mali. Le programme s'achèvera en 2008.

Le PRODEC envisage le développement de l'éducation préscolaire le plus rapidement possible de manière à amener son taux de 1,53 % actuellement à 10 % en 2008 et celui de la scolarisation totale à 75 %.

Il compte ainsi faire progresser le nombre des écoles de façon considérable et d'améliorer en même temps le niveau des enseignants. Le PRODEC a pour autre objectif de réduire les 2 cycle de l'éducation à 8 ans (au lieu de 9 actuellement) avec comme innovation l'augmentation du volume horaire de l'enseignement de l'anglais. L'enseignement privé sera encouragé pour soutenir l'effort de l'Etat notamment dans le développement des écoles villageoises.

A long terme, le PRODEC voudrait orienter 65 % des diplômés du DEF dans les établissements d'enseignement secondaire en construisant de plus en plus de classes à cet effet.

Pour soutenir ce vaste programme (dont nous n'avons évoqué que les grandes lignes) le PRODEC envisage l'introduction de la langue maternelle des apprenants dans l'enseignement, de la 1ère année à la 4ème année, en même temps que le français. Le but est d'adapter l'école aux réalités socio-culturelles des enfants.

Tout cela ne sera possible que par un engagement véritable de l'Etat et des partenaires de l'école. Dans le contexte de la décentralisation, le rôle que devront jouer les collectivités territoriales décentralisées sera déterminante. Il sera surtout important de concevoir des manuels appropriés en nombre suffisant et d'impliquer le personnel enseignant de la conception à la réalisation du programme décennal de ré - fondation du système éducatif au Mali.