UNIVERSITE DU MALI
INFORMATIONS GENERALES

I - MISSIONS
II - VOCATION

III - STATUT JURIDIQUE
IV - COMPOSITION
V - ADMINISTRATION
VI - CONDITIONS ET MODALITES D’ACCES

* FACULTE DE MEDECINE, PHARMACIE ET D’ODONTO-STOMATOLOGIE
* FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ET ECONOMIQUES 
*FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES
*FACULTE DES LETTRES, LANGUES, ARTS ET SCIENCES HUMMAINES 
*INSTITUT UNIVERSITAIIRE DE GESTION (IUG) 
*INSTITUT POLYTECHNIQUE RURAL DE KATIBOUGOU (IPR/IFRA)
*ECOLE NATIONALE D’INGENIEUR (ENI) 
*CONDITIONS D’ACCES A L’ISFRA
*MODALITES D’INSCRIPTION 
RENSEIGNEMENTS PRATIQUES RELATIFS AUX DATES ET FORMALITES D’INSCRIPTION

I - MISSIONS
La LOI N° 93-060/P-RM du 8 septembre 1993 portant création de l’Université du Mali définit les missions qui sont assurées par un ensemble de structures constitué par les Facultés, les Instituts et les Ecoles.
Les principales missions sont :

II - VOCATION
Dans la Loi de création est affirmée la vocation nationale, sous régionale et régionale de l’Université du Mali. Aussi son ambition d'être un pôle régional de compétences pour le développement la fait apparaître comme un facteur important d’intégration africaine.

III - STATUT JURIDIQUE
L’Université du Mali est un établissement public à caractère administratif (EPA) doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière.

IV - COMPOSITION
L’Université du Mali est composée de quatre (4) Facultés, deux (2) Instituts, quatre (4) Ecoles supérieures et d’une Bibliothèque universitaire centrale.
1 - Les facultés :

2 - Des Instituts Universitaires :

3 - Des Ecoles :

V - ADMINISTRATION
L’Université du Mali est placée sous la tutelle du Ministère chargé de l’Enseignement Supérieur. Les organes d’administration et de gestion de l’Université sont le Conseil de l’Université et le Rectorat.

V 1 - ADMINISTRATION GENERALE

V - 1-1 - Conseil de l’Université :

C’est l’organe d’orientation et de contrôle des activités de l’Université. Il est présidé par le Recteur.
Il comprend :

Le Conseil est l’organe délibérant de l’Université.

V- 1-2 - Le Rectorat  

le Rectorat de l’Université est dirigé par un Recteur assisté d’un vice recteur.

V - 1-2-1 - Le Recteur 

- Il assure l’exécution des décisions prises par le Conseil de l’Université ;
- il est l’ordonnateur du budget de l’Université ;
- il exerce le pouvoir hiérarchique sur l’ensemble des personnels de l’Université ;
- il représente l’université en justice et dans les actes de la vie civile.

V - 1-2-2 - Le Vice Recteur 

- Il assiste et remplace le Recteur de plein droit en cas d’absence ou d’empêchement ;
- il assure le contrôle des activités pédagogiques et de recherche de l’Université.

V - 1-2-3 - Le Secrétariat Général 

Il a pour attributions de :
- coordonner l’ensemble des activités administratives ;
- gérer le personnel administratif et technique de ’Université ainsi que la scolarité des étudiants et superviser les inscriptions.

V - 1-2-4 - L’Agent comptable principal 

Il a pour attributions de :
- préparer le projet du budget de l’Université à l’intention du Recteur et en suivre l’exécution ;
- gérer les finances de l’Université sous la responsabilité du Recteur.

V - 1-2-5 - Le chef de service des relations extérieures et des Affaires juridiques 

Il a pour attributions de :
- gérer les activités relatives à la coopération internationale et les relations avec le milieu professionnel ;
- élaborer les textes juridiques relatifs à l’Université ;
- donner des avis juridiques sur tous les actes dont il est saisi ;
- instruire les dossiers de demande d’équivalence de diplôme étrangers et de demande de dispense ;
- étudier et suivre les dossiers contentieux.

V - 1-2-6 - Le Chef de service de la gestion du patrimoine de l’Université

Il a pour attributions de :
- étudier, programmer et superviser les projets de constructions nouvelles ;
- gérer les biens mobiliers et immobiliers de l’université.

V-2 - ADMINISTRATION DES FACULTES

Les organes d’administration sont l’assemblée de Faculté et les services du Doyen.

V-2-1 - L’Assemblée de Faculté

C’est l’organe délibérant de la faculté. Elle est présidée par le Doyen. L’assemblée de faculté comprend :

Elle peut être élargie, selon les besoins, aux milieux professionnels.

V-2-2 - Le Doyen :

Le Doyen est le premier responsable de la faculté :

V-2-3 - Le Vice Doyen ou les Assesseurs :

Le Doyen est assisté dans l’exercice de ses fonctions par un Vice Doyen ou des Assesseurs.

V-2-4 - Le Secrétaire Principal :

Il a pour attributions de :
- superviser les activités des services de la scolarité, du personnel et du pool du secrétariat ;
- coordonner l’ensemble des activités administratives ;
- gérer l’organisation des réunions et conférences de la faculté.

V-2-5 - L’Agent Comptable :

Il a pour attributions de :
- mettre à la disposition du Doyen tous les aspects de la gestion financière de la Faculté ;
- préparer le projet de budget de la faculté à l’intention du Doyen et en suivre l’exécution ;
- gérer les finances de la faculté sous la responsabilité du Doyen.

V-3 - ADMINISTRATION DES INSTITUTS UNIVERSITAIRES ET DES ECOLES

Les organes d’administration sont l’Assemblée de l’Institut universitaire ou de l’Ecole et les services du Directeur de l’Institut universitaire ou de l’Ecole.

V-3-1 - L’Assemblée de l’Institut ou d’Ecole

C’est l’organe délibérant de l’Institut universitaire ou de l’Ecole. L’assemblée de l’Institut ou de l’Ecole comprend :

Elle peut être élargie à des représentants des milieux socioprofessionnels.

V-3-2 - Le Directeur de l’Institut Universitaire ou de l’Ecole

Le Directeur est le premier responsable de l’Institut universitaire ou de l’Ecole.

V-3-3 - Le Directeur Adjoint :

Le Directeur est assisté dans l’exercice de ses fonctions par un Directeur Adjoint.

V-3-4 - Le Secrétariat principal :

Il a pour attributions de :
- superviser les activités des services de la scolarité, du personnel et du pool du Secrétariat ;
- coordonner l’ensemble des activités administratives ;
- gérer l’organisation des réunions et conférences de l’Institut ou de l’Ecole.

V-3-5 - L’Agent comptable :

Il a pour attributions de :
- mettre à la disposition du Directeur tous les aspects de la gestion financière de l’Institut ou de l’Ecole ;
- préparer le projet de budget de l’Institut ou de l’Ecole et en suivre l’exécution ;
- gérer les finances de l’Institut ou de l’Ecole sous la responsabilité du Directeur.                                                                                                                                 

V4 -STRUCTURES INTERNES AUX FACULTES, INSTITUTS ET GRANDES ECOLES :

V4-1 - Les Départements d’enseignement et de Recherche (DER) :

Chaque Faculté, Institut et Grande Ecole est divisé en certains nombre de départements d’enseignement et de recherche dont la liste est fixée par arrêté du Ministre chargé de l’Enseignement supérieur sur proposition de l’Assemblée de Faculté, d’ Institut ou d’Ecole, après avis du conseil de l’Université.
Le département statue sur toutes les questions intéressant la vie du département. Il regroupe tout le personnel enseignant, administratif et technique du DER et est dirigé par un chef de département élu par ses pairs.

V-4-2 - Le Conseil des Professeurs :

Il est composé du Doyen, du Vice Doyen ou Assesseurs pour les Facultés, du Directeur et du Directeur Adjoint pour les Instituts, les Ecoles ainsi que l’ensemble des Enseignants de rang magistral (Professeur et Maître de Conférence).
Il examine toute proposition d’innovation pédagogique, l’introduction de nouvelles filières de formation, de nouveaux programmes d’enseignement avant leur présentation à l’Assemblée de Faculté, d’Institut ou d’Ecole.

V-4-3 - Le conseil de discipline :

Il traite les questions de discipline des étudiants.            

VI - CONDITIONS ET MODALITES D’ACCES

VI-1- Conditions générales 

Pour s’inscrire à l’université du Mali les candidats doivent :

VI-2 - Conditions spécifiques :

Les renseignements suivants indiquent les dispositions particulières qui sont en vigueur dans chaque établissement :                    

 

FACULTE DE MEDECINE, PHARMACIE ET D’ODONTO-STOMATOLOGIE :

Peuvent s’inscrire dans la limite des places disponibles les candidats remplissant les conditions suivantes :

1 - Les titulaires du baccalauréat de l’année d’inscription sont inscrits en priorité.
2 - Des non maliens peuvent être inscrits s’ils remplissent les conditions ci-dessus mais leur nombre ne peut excéder 10 % de l’effectif des étudiants inscrits.
3 - S’être acquitté des frais d’inscription (le montant pour les étrangers est de 250 000 F CFA).

* FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ET ECONOMIQUES :
1 - Inscription en première année de DEUG :

  1. être titulaires du baccalauréat (séries scientifiques pour les études économiques et séries littéraires pour les études de droit) après examen du dossier et être âgés de 25 ans au plus.
  2. être admis à un examen spécial organisé par la faculté pour les titulaires d’un diplôme professionnel dans les domaines de l’Administration, des Finances et disciplines assimilées de niveau brevet de technicien.
  3. être titulaire de la capacité en droit et avoir obtenu une moyenne générale des deux années d’études au moins égale à 12/20.

2 - Inscription en capacité de droit :
Peuvent s’inscrire en capacité de droit les titulaires du Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF) ou tout autre diplôme reconnu équivalent dans la limite des places disponibles.
3 - S’être acquitté des frais d’inscription (dont le montant est de 250 000 F CFA/an pour les étrangers).

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES :
Les candidats s’inscriront dans la limite des places disponibles. Ils doivent soit :        

* FACULTE DES LETTRES, LANGUES, ARTS ET SCIENCES HUMMAINES :
Les candidats s’inscriront dans la limite des places disponibles. Ils doivent soit :

* INSTITUT UNIVERSITAIIRE DE GESTION (IUG) :
Quatre types de candidats peuvent s’inscrire, mais tous seront soumis à une présélection.
Type A  : Les étudiants réguliers :
Peuvent s’inscrire les étudiants remplissant les conditions suivantes :

Type B : les titulaires du B.T. (Diplôme de l’ECICA ou équivalent)
Peuvent s’inscrire, les titulaires du BT remplissant les conditions suivantes :

Type C : les professionnels des secteurs publics et privés
Peuvent s’inscrire les professionnels remplissant les conditions suivantes :
- être présélectionnés et avoir été reçus au concours.

Type D : Les candidats non maliens :
Peuvent s’inscrire les candidats non maliens remplissant les conditions suivantes :

L’admission définitive se fera sur test pour tous les présélectionnés. 10 % des places disponibles sont prévues pour les professionnels, 5% pour les diplômés du BT, et 10 % aux étrangers.
En plus de la satisfaction aux conditions académiques les candidats sont inscrits après s’être acquittés des frais d’inscription. Le montant est de 250 000 F CFA/an pour les non maliens

INSTITUT POLYTECHNIQUE RURAL DE KATIBOUGOU (IPR/IFRA) :

L’IPR comporte deux cycles de formation :

Les étudiants de l’IPR sont recrutés par voies de concours direct.

A - L’ACCES AU CYCLE TECHNICIEN :
Se fait pour les bacheliers aussi bien nationaux qu’étrangers par sélection après examen de dossier et par voie de concours professionnel dans la limite des places disponibles.

1 - Pour les bacheliers les conditions à remplir sont les suivantes :

2 - Le concours professionnel est ouvert aux nationaux et étrangers titulaires d’un BT dans les spécialités Agriculture, Elevage, Eaux et Forêts et Génie Rural ou tout autre diplôme reconnu équivalent et âgés de 35 ans au plus.

3 - Pour être inscrits, les candidats devront s’acquitter des frais d’inscription (dont le montant est fixé à 300 000 F CFA pour les étrangers).

B - L’ACCES AU CYCLE INGENIEUR se fait :

1 - Par voie de concours ouvert aux candidats titulaires du DEUG, dans les filières CBG, ou tout autre diplôme reconnu équivalent et avoir 23 ans au plus à la date du concours.

2 - Sur examen de dossiers, pour des candidats étrangers titulaires d’un diplôme reconnu équivalent au DEUG dans les spécialités concernées.
- Les titulaires du diplôme d’Ingénieur des Sciences Appliquées de l’IPR
- (Bac + 4 ans) ou tout autre diplôme reconnu équivalent dans les disciplines concernées peuvent sur étude du dossier s’inscrire en deuxième année dans la limite des places disponibles.

3 - Pour être inscrit les candidats devront s’acquitter des frais d’inscription (dont le montant est fixé à 300 000 F CFA pour les étrangers).

Les quota pour les inscriptions à l’IPR sont de 75 % de nationaux, 25 % de non nationaux. Les professionnels représentent 10 % de l’effectif global.                                    

ECOLE NATIONALE D’INGENIEUR (ENI) :
1 - Inscription en première année
L’admission se fait par voie de concours direct ouvert aux candidats titulaires du DEUG de l’année en cours (Mathématique-Physique, Physique-Chimie) ou d’un diplôme reconnu équivalent et dont le dossier est jugé satisfaisant par une commission de présélection. Les candidats, pour les titulaires du DEUG, doivent avoir au plus 23 ans à la date du concours.
Les candidats titulaires de l’un des diplômes suivants :

Ou de tout autre diplôme reconnu équivalent peuvent être admis sur titre dans la limite des places disponibles après étude du dossier.

2 - Inscription en deuxième année ;
Dans la limite des places disponibles, peuvent être admis sur titre et après étude du dossier, les titulaires de l’un des diplômes suivants ou d’un diplôme reconnu équivalent :

3 - Admission des candidats étrangers :
Les étudiants étrangers peuvent être admis à l’ENI dans les mêmes conditions que les candidats de nationalité malienne conformément aux conventions et textes en vigueur.Le quota réservé aux étudiants étrangers est de 25 %.

4 - Pour être définitivement inscrits, les candidats devront s’acquitter des frais d’inscription (dont le montant est de 300 000 F CFA/an pour les étrangers).

CONDITIONS D’ACCES A L’ISFRA

L’accès à l’ISFRA est conditionné au succès au concours de recrutement. Sont autorisés à se présenter au concours les candidats maliens ou ressortissant d’autres pays titulaires d’une Maîtrise ou d’un diplôme équivalent.
Le concours de recrutement comprend des examens écrits et oraux sur un programme de révision défini.
Seuls les candidats ayant obtenu aux examens écrits une moyenne égale à 10/20 peuvent se présenter aux oraux.
Pour les cas particuliers (éloignement géographique, spécificité de la formation...etc.), le concours de recrutement à l’ISFRA peut se faire par sélection à partir des dossiers de candidature suivie ou non d’une interview des candidats retenus. Une formation en DEA ne peut fonctionner que s’il y a au moins trois étudiants inscrits.
Pour être inscrits, les candidats doivent s’acquitter des frais d’inscription dont le montant est variable en fonction de la nature de la formation.

MODALITES D’INSCRIPTION :

VI-3-1 - Inscriptions des étudiants maliens :

Les listes des candidats admis à s’inscrire dans les structures de l’Université après délibération de la Commission nationale d’orientation ou toute autre commission, sont envoyées dans les Facultés, Ecoles ou Instituts. L’étudiant se présente dans l’établissement pour remplir les formalités d’inscription :

VI-3-2 - Inscription des étudiants étrangers :

En raison de la vocation régionale de l’Université du Mali, les étudiants de pays africains, remplissant les mêmes conditions de titre et d’âge que les maliens, peuvent être admis à s’inscrire dans les Facultés, Institut, et Ecoles dans la limite des places disponibles. Un quota est réservé au niveau de chaque structure pour ces candidats non maliens.
Les demandes des ressortissants africains peuvent être individuelles ou être présentées par les gouvernements. Des demandes d’étrangers non africains peuvent faire l’objet d’examen individuel.

VI-3-3 - RENSEIGNEMENTS PRATIQUES RELATIFS AUX DATES ET FORMALITES D’INSCRIPTION

L’inscription constitue une formalité obligatoire en vue de l’accès aux établissements de l’Université. Elle doit être renouvelée chaque année, quelque soit le résultat des examens et même en l’absence de toute candidature ou présentation à un examen.
Les étudiants en thèse ou préparant leur mémoire sont tenus de s’inscrire. L’inscription par l’intermédiaire d’une tierce personne n’est pas autorisée, l’étudiant devant signer le registre des inscriptions au moment de la remise de sa carte d’étudiant.
Le conseil de l’Université fixe la date limite des inscriptions. L’autorisation de prendre une inscription après la date limite ne peut être accordée que par le Recteur après avis du Doyen ou Directeur de l’établissement.
Pour la première inscription, les candidats doivent déposer l’original de leur diplôme de baccalauréat ou d’un titre reconnu équivalent
Les photocopies ou photographies de diplômes certifiés conformes à l’original ne sont acceptés qu’à titre provisoire. Le paiement des frais d’inscription s’effectue auprès de l’agence comptable contre remise d’un récépissé.
L’étudiant inscrit reçoit une carte d’étudiant qui est valable pour l’année en cours et doit être renouvelée pour chaque année. La carte d’étudiant est strictement personnelle et porte la photographie des titulaires ainsi que sa signature et le cachet de l’Etablissement. Elle ne peut être prêtée. En cas de perte, l’intéressé est tenu d’avertir les services de police, afin d’obtenir un certificat de perte permettant l’obtention d’une carte. L’étudiant est tenu de présenter sa carte dans les structures pédagogiques (salles de cours TD, TP, stage). La carte est exigée dans les salles d’examens.