Les enjeux de la réforme  de décentralisation


La réforme de décentralisation et plus particulièrement la création des communes sur l'ensemble du territoire, traduisent deux enjeux fondamentaux du Mali d'aujourd'hui.

1. Enjeu démocratique :
La commune est le fruit d'une démocratisation de l'administration qui confère à chaque citoyen dans sa localité une part de responsabilité et
de liberté dans la gestion des affaires de sa localité. La création des communes renforce ainsi le processus de démocratisation en créant les conditions et les modalités d'une participation directe des citoyens au processus de prise de décisions locales. Ilsredeviennent les acteurs de leur destin et les vrais partenaires d'un État qui ne peut plus exister en dehors d'eux. La création des communes entraîne ainsi un mouvement de renaissance des hommes et des femmes là où ils vivent et de revalorisation de leurs savoir-faire et de leur culture.

2. Enjeu du développement
La commune est une espace de développement. Les citoyens de la commune partagent dorénavant avec l'État les responsabilités du développement de leur commune. Ils en deviennent le principal moteur en participant au processus de prise de décision en matière de programmation du développement, de gestion des ressources et de l'environnement.

Les politiques de développement ne partiront plus exclusivement d'en haut pour redescendre vers la base. Elles seront, d'abord et avant tout, conçues à la base. C'est ainsi que les communes bénéficieront d'un patrimoine et des ressources propres et seront en charge de la gestion
de ce patrimoine et de ces ressources aux fins de générer un développement économique et social de la collectivité.

Les communes, sur tout le territoire national sont composées de villages, de fractions et/ou de quartiers. Elles se substituent à l'Arrondissement qui était la circonscription administrative de base et qui disparaîtrait dans le  nouveau schéma d'organisation administrative du Mali démocratique.

En tant que Collectivité Territoriale de base, la commune doit respecter certains critères de viabilité à savoir : l'accessibilité géographique et le seuil démographique.